Mirza Fath-Ali Akhundzadè

À partir de 1834, Mirza Fath-Ali Akhundzadè travaille comme traducteur de langues orientales auprès des autorités impériales russes à Tbilissi. Outre ses écrits philosophiques, poétiques et pamphlétaires, il a également écrit plusieurs comédies, qui lui ont valu sa réputation de « Molière oriental ».

Mîrza Metîn

Mîrza Metîn est né en 1980 à Kars, au Kurdistan. Il a suivi plusieurs formations en art dramatique et en danse de caractère, et mené différentes recherches, publiées notamment par l’université de Cambridge. Auteur, metteur en scène et acteur, il a participé à différents projets alternatifs, et notamment Promenade dans le parc de Gezi. En 2008 il fonde le théâtre Şermola Performans à Istanbul, qu’il sera contraint de fermer en 2016 en raison du contexte politique. Invité au Royal Court de Londres en 2013, il travaille avec Mark Ravenhill et Zinnie Harris. Ses textes sont publiés en anglais chez Laertes et en allemand dans Theater der Zeit, et largement représentés à New York, Berlin et Istanbul. Il vit actuellement à Cologne.

Mouradine Olmez

Mouradine Olmez est né en 1949 au Kazakhstan, en déportation. Il fait ses études de lettres à l’Institut Gorki de Moscou. Son oeuvre, composée de poèmes, contes, nouvelles et drames, s’adresse aux enfants comme aux adultes. Il est un écrivain incontournable de la littérature contemporaine du Caucase du Nord.

Moussa Akhmadov

Moussa Akhmadov est né en Kirghizie, en déportation. Poète et romancier, enseignant et journaliste, ses pièces ont été montées par les théâtres de Grozny et de Nazran. Réfugié dans une république voisine pendant la guerre, il y a dirigé le Centre culturel tchétchène de l’Exil.

Résultats 181 à 192 sur 275