Teki Dervishi

Écrivain et dramaturge kosovar, Teki Dervishi (1943-2011) est l’un des auteurs le plus énigmatique du théâtre albanais. Emprisonné dans sa jeunesse dans le goulag yougoslave de Goli Otok, il réussit par la suite à créer dans des conditions très précaires, surveillé de près par le régime. Dans les années 2000, après la guerre du Kosovo, il dirige le Théâtre national du Kosovo. Son œuvre, imprégnée autant de légendes, que du réel, du rêve et du concret, du pathos et de l’humour en fait l’emblème du réalisme magique du théâtre albanais.