Oeuvre dramatique

17,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Je veux un pays & Exercices pour genoux solides

Andrèas Flouràkis

Dans un pays qui vient de s’effondrer, des voix s’interpellent, racontant les malheurs du présent, entre nostalgie du passé et espoirs d’une vie meilleure et d’un pays nouveau qu’il faut construire.

La directrice d’une société décide de licencier l’un de ses deux assistants. Ceux-ci en viennent aux pires extrémités pour conserver leur poste. Il leur faudra des nerfs et des genoux solides pour survivre dans ce monde cynique fondé sur la compétition et l’humiliation.

13,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Hymne de la jeunesse démocratique

Serhiy Jadan

Kharkiv, les années 90. Tout en continuant à écrire, San Sanytch décide de quitter son travail chez les Boxeurs pour la justice, pour se lancer dans le business. L’idée est d’ouvrir le premier club gay de la ville, sous couvert de « loisirs exotiques ». Un spécialiste du show-biz sur le retour est embauché, tandis qu’un partenariat est conclu avec l’administration municipale, qui en profite pour leur glisser un missionnaire australien dans les pattes, alors qu’il faut repousser les velléités de la mafia locale. Mais l’entreprise tourne au désastre. Derrière cette comédie quasi balkanique, qui conjugue absurde et burlesque, sont évidemment dénoncées l’intolérance et la corruption au sein d’une société post-révolutionnaire qui découvre la liberté et la démocratie à l’occidentale.

14,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Gangrène

Wadiaa Ferzly

Damas, 2015. Une famille « déplacée » loin des zones de combat. Loin de la maison qu’on a dû abandonner, mais que la mère continue à payer en cachette. Le mari qui perd son travail. Le fils qui sèche les cours, enchaîne les petits boulots et les humiliations. L’arbitraire, la corruption, les privations. La tension de la guerre imprègne le quotidien. La chaleur torride, les rires, les disputes. Et puis le drame. Telle la gangrène, la guerre a ravagé les corps et les âmes. Faut-il rester, s’accrocher à l’espoir de retourner un jour dans sa maison, ou s’endetter encore et prendre le dangereux chemin de l’exil ? Wadiaa Ferzly met en scène avec beaucoup de finesse et d’empathie la vie de ces Syriens victimes de la guerre.

17,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Peer Gynt du Kosovo & L'Effondrement de la tour Eiffel

Jeton Neziraj

Avec Peer Gynt du Kosovo, voici donc la farce poétique de Henrik Ibsen transposée dans notre Europe du XXIe siècle. Peer Gynt rêve d’un ailleurs de tous les possibles, où il pourra vivre une existence dorée. Il fait donc ses valises, quitte sa mère et son Kosovo natal. Ses aventures le confrontent à des réalités moins heureuses que prévu, sans épuiser sa lumineuse recherche de bonheur et de liberté. L’Effondrement de la tour Eiffel croise deux histoires sur fond d’extrémisme religieux. L’une à Paris de nos jours, où un amoureux éperdu s’est mis en tête d’enlever tous les niqabs des femmes qu’il rencontre afin de retrouver sa bien-aimée ; l’autre, dans les Balkans sous occupation ottomane, où le soldat Osman est chargé de couvrir les têtes féminines.

15,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

2019

Ferhan Şensoy

2019 – Comédie de fiction sans science, créée à Istanbul en 2009, est une comédie amère qui décrit la Turquie en 2019, sous un État religieux. Différentes scènes évoquant la vie quotidienne sousce nouveau régime (nouvelles télévisées, publicité, démarches administratives, vie religieuse, tournage de film…) alternent avec des scènes décrivant la vie de deux hommes, Mustafa et Kemal, qui vivent clandestinement enfermés dans une cave, dans l’espoir d’en sortir un jour pour participer à la résistance kémaliste.

15,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Baril de poudre

Dejan Dukovski

À hue et à dia, de simples bougres veulent tailler la route des Balkans, ce trou du cul du monde où règne en maître le chaos. Dans cette folle fuite en avant, les coups pleuvent de toutes parts jusqu’à s’abattre sur celui-là même qui les donne. Mutilés, meurtris, laissés-pour-compte, marginaux se tiennent dans une ronde carnavalesque à (se) couper le souffle. Foutre ! Comment se sortir de ce cauchemar ? Où qu’ils aillent, quoi qu’ils fassent, il n’y a pas d’amour heureux, pas d’amitié véritable, pas d’acte de raison, pas d’humanité… Un cri de désespoir, des mots et des maux, un poing dans la gueule, avant d’allumer la mèche. Baril de poudre est aussi le scénario du film culte de Goran Paskaljević.

15,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Sivas 93

Genco Erkal

À l’été 1993, de nombreux artistes et intellectuels convergent vers Sivas, en Anatolie. La quatrième édition du festival est prévue en ville, en présence d’Aziz Nesin, le célèbre écrivain qui vient de traduire Les Versets sataniques, de Salman Rushdie. Le 2 juillet, sous le regard impassible des autorités, une foule surexcitée et manipulée par les islamistes radicaux assiège puismet le feu à l’hôtel Madımak, où se trouvent les participants. Trente-sept personnes, journalistes, écrivains, poètes, comédiens et musiciens, majoritairement alévies, y perdent la vie. Genco Erkal est déjà connu pour ses prises de position publiques concernant la vie sociale, politique et religieuse de son pays, la Turquie. En 2007, il décide donc de composer une pièce documentaire sur ce massacre et collecte toutes sortes de témoignages sur cette journée noire de l’humanité. Le spectacle est créé en 2007 à Istanbul avant d’être accueilli en 2009 au Théâtre des Célestins à Lyon, dans le cadre de Sens interdits.

15,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Angry Bird

Bassa Djanikashvili

L’action d’Angry Bird se déroule dans un village qui voit naître un conflit religieux entre ses habitants. Autrefois vivant en bonne intelligence, ils doivent à présent faire face à une radicalisation d’un autre âge. Dans le même temps, deux adolescents, l’un issu d’une famille chrétienne et l’autre d’une famille musulmane, se découvrent mutuellement, autour d’une tablette électronique. Ils se retrouvent ainsi chaque soir pour jouer ensemble, alors que leurs pères tentent de se dresser contre ce rapprochement et que la tension monte tout autour d’eux. Mais ces Roméo et Juliette du Caucase décident de créer leur propre jeu. Le village, les parents et les dieux deviennent les jouets d’une lutte cruelle et impitoyable, à la fin apocalyptique. Le jeu devient plus brutal encore que la réalité et prend une dimension prophétique.

9,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Le Malheur

David Kldiachvili

Lorsqu’on est persuadé que, pour guérir quelqu’un qui souffre d’un mal inconnu, il suffit de conjurer le mauvais sort par la prière, encore faut-il savoir dans quelle direction le mal va sortir. Dans le village, ceux d’en haut voudraient le voir sortir vers le bas, et ceux d’en bas, vers le haut. De quoi semer la discorde entre voisins, chacun se tenant prêt à faire obstacle à ce malheur et à le communiquer aux autres, jusqu’à ce que la victime finisse par être tenue pour responsable du conflit suscité par ces superstitions…

13,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Au début et à la fin des temps

Pavlo Arie

Tchernobyl. Dans la zone irradiée où, paradoxalement, la nature a repris ses droits, quelques irréductibles se sont maintenus, malgré les oukases gouvernementaux. Là survit, en dépit de tout et de tous, Baba Prissia, une grand-mère forte en gueule et toujours rebelle, un peu guérisseuse, un peu sorcière. Dans le même temps, de riches Russes à la gâchette facile font des safaris à travers la forêt peut-être contaminée, mais giboyeuse. Cette rencontre fulgurante et haute en couleur entre plusieurs univers qui ne peuvent pas cohabiter devient une fresque épique qui s’inscrit dans l’Histoire du XXe siècle.

19,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Les Montagnes de la Liberté

Shwan Jaffar

L’image des Kurdes auprès des Occidentaux reste celle d’un peuple assoiffé de liberté et accroché à ses montagnes protectrices. Ces quelques textes tentent d’offrir d’autres aspects de la vie de cette minorité du Moyen-Orient. Le théâtre kurde, coloré par les cultures arabe, persane et turque, doté de parfums un peu mystérieux et inconnus des lecteurs francophones, reflète la réalité de tout un peuple et demeure l’espace de protection d’une identité en péril.

Ce panorama comprend : Mem et Zine, d’après l’épopée d’Ehmedê Khanî ; Mina, princesse de la pluie, d’Ahmed Salar ; Kardo, de Kemal Hangira ; Azady… l’Être kurde, de Shwan Jaffar ; La Ruine, de Kameran Raoof ; Les Ombres de Bagdad, de Shwan Jaffar.

25,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

De Tchernobyl à la Crimée. Panorama des écritures théâtrales contemporaines d'Ukraine

Dominique Dolmieu,Neda Nejdana

L’Ukraine, terra incognita pour le théâtre français, l’affaire est désormais classée. Après des décennies de silence, une fenêtre s’ouvre sur un théâtre. Nous voilà en terre de catastrophes : le Holodomor, la famine génocidaire organisée par Staline dans les années 1930, plusieurs millions de victimes, un événement longtemps dissimulé au reste du monde ; Tchernobyl, à l’inverse, un nom assuré de passer à la postérité. Et puis l’effondrement de l’Union soviétique, l’indépendance, la transition, la révolution orange et celle du Maïdan, enfin l’annexion des territoires du sud-est par la Russie. Terrain de Grand Jeu… Avec notamment le premier texte dramatique traduit du tatar de Crimée, ainsi que le texte lauréat du domaine étranger aux Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2017. 
Avec Au début et à la fin des temps, de Pavlo Arie ; Les Fugitifs égarés, de Neda Nejdana ; L’Hymne de la jeunesse démocratique, de Serhiy Jadan ; Miel sauvage, d’Oleh Mykolaïtchouk ; En direct, d’Oleksandr Irvanets ; Le Labyrinthe, d’Oleksandr Viter ; En détail, de Dmytro Ternovyi ; Arzy, légende tatare, de Rinat Bektashev ; L’Évangile selon Lucifer, d’Anna Bagriana.
Textes traduits de l’ukrainien, du russe et du tatar de Crimée par Estelle Delavennat, Maxime Deschanet, Iryna Dmytrychyn, Bleuenn Isambard, Shirin Melikoff, Aleksi Nortyl, Iulia Nosar, Ömer Özel et Tatiana Sirotchouk.

 

11,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

L'Etat

Alexander Manuiloff

Début 2013, Plamen Goranov, photographe et alpiniste bulgare, est l’un des chefs de file des manifestations qui se déroulent en Bulgarie, en protestation contre la pauvreté, la corruption et la faillite de l’État. Le 19 février, à Varna, il déclare publiquement qu’il s’immolera le lendemain à 17 heures si l’administration locale refuse de démissionner. Le lendemain, il met ses menaces à exécution, avec plusieurs heures d’avance, sans laisser aucune lettre. Plus d’une douzaine d’immolations dans l’espace public suivront. Son destin évoque naturellement ceux de Jan Palach, après l’écrasement du printemps de Prague, ou du Tunisien Mohamed Bouazizi, déclencheur des printemps arabes. L’État parle de Plamen Goranov, le premier à s’être immolé en Bulgarie, mais parle de nous aussi, des États que nous créons et de l’état dans lequel nous sommes aujourd’hui.

13,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

La Récolte

Pavel Priajko

Quatre jeunes gens de la ville se retrouvent en plein hiver dans une pommeraie pour cueillir de la reinette dorée. Ils semblent, au premier abord, amoureux de la nature et très respectueux de cette variété très fragile de pommes qu’ils paraissent choyer et chérir par-dessus tout. Leur idiotie et leur incapacité à se servir de leurs mains ne vont pas moins bientôt transformer tout ce qui, au départ, devait simplement relever de la simple sortie champêtre entre amis en un véritable champ de ruines, au sein duquel vont progressivement se révéler la violence sourde qui sous-tend leurs rapports ainsi que le sentiment de marasme autour duquel s’organise réellement leur vie quotidienne. En dépit de tous leurs efforts pour bien faire, Ira, Liouba, Egor et Valeri font tout de plus en plus mal et ne savent concrètement que détruire. C’est finalement une pommeraie dévastée que les quatre protagonistes de cette histoire sans histoire laisseront derrière eux, sans être parvenus à préserver ne serait-ce qu’une toute petite pomme. Une post-Cerisaie qui signe la fin d’un monde…

15,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Les Unicellulaires

Jalal Tehrani

En prison, deux criminels planifient des cambriolages qui, invariablement ratés, les ramènent sans cesse à leur cellule de départ. Un guide philosophe et un sans-logis tombent sur le sac d’un écrivain dans lequel se trouvent une bombe prête à exploser quatre-vingts jours plus tard et un bout de papier sur lequel figure une adresse qui les lancera à la recherche de l’écrivain. Deux inspecteurs à la table surdimensionnée de leur laboratoire analysent, révisent et répètent les traces laissées par un meurtrier… Trois espaces, trois mondes, trois temps : vingt ans du parcours d’un criminel, quatre-vingts jours sur la route d’un sans-logis, vingt-quatre heures de la vie d’un inspecteur. Trois épisodes qui pour nous lecteurs se déroulent en un même lieu et en même temps.

12,50 € l'unité
+
Ajouter au panier

Il faudrait sortir le chien

Tomislav Zajec

Un homme raconte une journée de son existence, alors qu’il n’est plus. Est-il mort, est-il simplement absent au monde ? Qu’importe, il accompagne son propre personnage à travers une après-midi, lors de laquelle il tente de renouer le dialogue avec une jeune femme, qu’il a quittée sans explication, et son père, un vieil homme avec lequel il n’a jamais réussi à communiquer. « Dans ce périple minuscule, qui devient un chemin du dévoilement, ou de réparation, des leurres s’effondrent, des mensonges prennent l’eau. Se dévoile la fausseté de l’amour, le leurre de l’amour du père et de la mère, du père amoureux d’une autre femme, et de la relation de notre homme et de cette femme qu’il n’a jamais su aimer non plus. Ou jamais pu. La crudité, la cruauté du réel, on pourrait s’y enfoncer, s’y perdre facilement. Et quelque chose, alors qu’on ne s’y attendait pas, vient tout sauver… » (Eugène Durif)

10,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

La Forêt qui scintille

Milena Marković

Au bord d’une route, à la lisière de la forêt, un bar improbable. Une chanteuse, Maca, beauté sur le déclin à la voix rauque, un entraîneur déchu désormais videur, rongé par l’alcool et amoureux de Maca, un ancien toxicomane, un groupe de jeunes filles, parmi lesquelles une enfant, dans un camion arrêté le long de la route, parties pour voir quelque chose, gagner quelque chose, vivre quelque chose, et qui finiront probablement sur un trottoir, quelque part en Europe. Des personnages au bord du monde qui se croisent, s’affrontent et s’ignorent jusqu’au petit matin. Cette pièce courte au cadre restreint, ces personnages et les thèmes abordés, rencontre improbable entre un bus de prostituées en transit et les occupants d'un cabaret en déshérence, laissent entrevoir de solides possibilités de mise en scène. La création de La Forêt qui scintille, en 2009 à l'Atelier 212 de Belgrade, par l'étonnant Tomi Janežić, a été qualifiée de « meilleur spectacle jamais accueilli au BITEF ».

12,50 € l'unité
+
Ajouter au panier

Vivra

Dominique Dolmieu,Mouradine Olmez,Bleuenn Isambard

Beslan, 1er septembre 2004. Plus d'un millier d'enfants et d'adultes sont pris en otages le jour de la rentrée scolaire dans une école d'Ossétie-du-Nord, dans le Caucase, par un groupe de terroristes réclamant le retrait des troupes russes de Tchétchénie. Pendant trois jours, les otages sont entassés dans un gymnase, dans une chaleur étouffante, sans eau ni nourriture. Refusant toute négociation, les forces russes finissent par donner l'assaut en tirant à l'arme lourde. Le bilan sera de 334 morts, dont 186 enfants. Tous les preneurs d’otages sont tués, sauf un. Traduit en justice, il plaide innocent. Ce procès sera le seul mené concernant ces événements. Malgré les demandes des familles des victimes, aucun responsable politique ou militaire ne répondra de cet assaut devant la justice. Cette pièce de théâtre documentaire, commande de la Maison d’Europe et d’Orient, a été écrite d’après les minutes de ce procès, qui a permis un travail d'analyse du processus qui avait déjà mené à une tragédie similaire dans un théâtre de Moscou en 2002. Elle est une contribution à la recherche de la vérité et à la mémoire des victimes.

19,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Trilogia Albanica

Stefan Çapaliku

La Trilogia Albanica est une traversée de l’Albanie contemporaine, celle qui a suivi un demi-siècle de dictature communiste avant d’entrer avec fracas dans un capitalisme des plus sauvages. L’ensemble est un chaos, un théâtre de paradoxes, une danse entre modernité et identité. I am from Albania, monologue pour une jeune fonctionnaire, croise la condition féminine et la géopolitique dans un cauchemar grotesque. Mais bien plus que de l’Albanie, c’est le sort de n’importe quel pays émergent qui est ici mis en jeu. Allegretto Albania, comédie noire, confronte deux réalités antagonistes : d’une part celle de la télévision, qui ne cesse de claironner les formidables progrès du pays, et d’autre part celle d’une famille, qui vit recluse sous la menace d’une vengeance coutumière plus ou moins imaginaire. Made in Albania, tragédie comique, joue de la même dualité : dans l’atelier au sous-sol, on partage la vie des esclaves de la délocalisation, tandis qu’au-dessus, dans la rue au soleil, le carnaval bat son plein. Dans ce triptyque détonant, on lit évidemment le destin d’un pays tout entier, où la pratique de l’isolationnisme radical pendant un demi-siècle a bouleversé la relation à l’autre et rendu possible l’engloutissement de 80 % de l’économie nationale dans une pyramide de Ponzi. Le bateau coule, mais l’orchestre continue à jouer.

17,00 € l'unité
+
Ajouter au panier

Le Colonel-oiseau / Orchestre Titanic

Hristo Boytchev

Un psychiatre est envoyé à la tête d'un hôpital psychiatrique installé dans un ancien monastère, isolé au fin fond d'une forêt balkanique, où une poignée de malades, abandonnés de tous, survit tant bien que mal. Une nuit, un parachutage d'aide humanitaire, destiné à la Bosnie en guerre, atterrit non loin par erreur. Revigoré par cet extraordinaire cadeau du ciel, un des pensionnaires, ancien colonel de l'armée soviétique, prend alors les affaires en main. Artistes maudits, fonctionnaire déchu, etc., l'Orchestre Titanic réunit une poignée de laissés-pour compte, passablement alcooliques, réfugiés dans une gare désaffectée. C'est donc en vain, mais avec ferveur, qu'ils attendent le train qui leur permettra de refaire surface. Jusqu'au jour où le flamboyant Hari Houdini, illusionniste tout aussi alcoolisé, débarque sur le quai. Dans un feu d'artifice de tours de magie, il entraîne alors les cinq compères dans un voyage invraisemblable, fait d'espoir et d'imagination. Comme à son habitude, Hristo Boytchev nous propose ici deux miniatures sociales, riches en observation, chargées de tendresse, d'émotion, et surtout d'humour et de poésie.

Résultats 1 à 20 sur 110