ISBN 978-2-915037-96-8 / 136 pages / 19 euros

(Ploča, 2009)

de Slobodan Šnajder

Traduit du croate par Mireille Robin et Karine Samardžija

Gregor Samsa, personnage d'une vie ordinaire, a participé, en tant qu'ouvrier sidérurgiste, à l'effort national de la Yougoslavie communiste, quarante ans durant, à la sueur de son front. Il voit ses convictions s'effondrer avec la privatisation de son usine. Alors que l'usine va être bradée pour un euro symbolique, il est pourchassé par la Mort, qui revêt ici les traits d'une femme fatale, Angelina de la Mortaime. Samsa, considérant qu'il n'a pas vécu, décide d'ouvrir les négociations : il exige de la Mort que chaque instant perdu lui soit remboursé en monnaie de vie. Commence alors un long pourparler qui le conduira jusqu'aux instances divines et le plongera dans un entre-deux monde, sur fond de crise sociale.

L'Encyclopédie se démarque des précédents textes de l'auteur : il s'agit ici d'un Miracle des temps modernes, où un homme ordinaire est confronté à la crise sociale et tente de retrouver sa place dans un monde en pleine mutation. Par le biais de la satire et du grotesque, Slobodan Šnajder dissèque la société croate, et plus largement, un monde en faillite dans lequel les vies sont bradées. L'Encyclopédie du temps perdu a reçu en 2009 le prix Marin Držić (Croatie) pour la meilleure œuvre dramatique de l'année, ainsi qu'en 2010 le prix du Théâtre Royal de Cetinje (Monténégro).

Slobodan Šnajder est né en 1948 à Zagreb, en Croatie. Son activité de dramaturge, d'éditeur et d'éditorialiste en fait un personnage incontournable du paysage culturel européen. éxilé en Allemagne pendant la période Tudjman, il a ensuite été directeur du ZKM, le Théâtre de la Jeunesse de Zagreb, de 2001 à 2004. Ses pièces ont été créées dans de nombreux pays d'Europe, ainsi qu'en France, par Miloš Lazin.

Œuvre recommandée par Eurodram, réseau européen de traduction théâtrale, traduite à l’initiative de la Maison d’Europe et d’Orient, avec le soutien du ministère de la Culture de la République de Croatie et du Centre national du Livre.

ISBN 978-2-915037-86-9 / 112 pages / 15 euros

Maïdan InfernoMaïdan Inferno vignette site

(Paris-Kiev, 2014)        

de Neda Nejdana

Traduit de l'ukrainien par Estelle Delavennat avec la collaboration de Christophe Feutrier et Tatiana Sirotchouk
Préface de Michel Corvin

« C'est un talent rare de pouvoir ainsi se placer dedans et dehors, participer à l'exaltation (et à la peur)    commune aux manifestants de Maïdan, tout en gardant le recul nécessaire pour éviter le simplisme d'une opposition manichéenne entre deux forces, et pour donner au lecteur/spectateur non ukrainien de quoi    alimenter son propre jugement critique.»

écrit au printemps 2014, au moment des évènements en Ukraine, Maïdan Inferno s'inscrit dans plusieurs   réalités. La première est celle de l'Euromaïdan, avec des étudiants, un musicien, une journaliste, une infirmière, un prêtre qui participent aux actions de protestations contre les crimes du gouvernement alors en place. La seconde est celle des monologues intérieurs des personnages, leurs sentiments et leur réflexion sur la situation. Enfin la troisième réalité est virtuelle, c'est celle des réseaux sociaux. Derrière les combats et les destins croisés, un mouvement d'évolution qui va modifier profondément les mentalités de tous.

Maïdan Inferno est la première œuvre dramatique traduite de l'ukrainien à entrer au répertoire du théâtre francophone.

Née en 1971 à Kramatorsk, en Ukraine, Neda Nejdana est la principale dramaturge ukrainienne contemporaine. Elle est également chargée de cours à l'université Tarass-Chevtchenko à Kiev, responsable de projets au Centre Less-Kourbas, présidente de l'Union des dramaturges d'Ukraine, marraine de l'Ukraine à la Biennale de Wiesbaden, collaboratrice de nombreuses anthologies, etc. Ses textes ont reçu de nombreux prix et sont régulièrement mis en scène en Ukraine et dans d'autres pays d'Europe.

Texte écrit dans le cadre d'une résidence d'écriture à la Maison d'Europe et d'Orient, avec le soutien de la Région Île-de-France.Oeuvre traduite et publiée aux éditions l'Espace d'un Instant, à l'initiative de la Maison d'Europe et d'Orient, avec le soutien de la Fondation Open Ukraine et du Centre national du Livre.

La publication de cet ouvrage a été partiellement financée via la plateforme Ulule

ISBN 978-2-915037-87-6 / 112 pages / 15 euros

PatriotiPatriotic Hypermarket vignettesitec Hypermarket

de Milena Bogavac & Jeton Neziraj

Traduit de l'albanais et du serbe par Karine Samardžija, avec la collaboration d’Arben Bajraktaraj
Préface de Bernard Dréano 

Patriotic Hypermarket est composé de vingt-sept instantanés, dans lesquels apparaissent une vingtaine de personnages/témoins. Il n’est pas question ici d’un récit linéaire, mais de fragments d’histoires personnelles enchevêtrés à la grande Histoire. Les différents témoignages nous plongent dans une rétrospective des événements de 1989 à 1999, ce qui confère au texte son caractère documentaire. Les personnages, des anonymes, des petites gens parfois dépossédées de leur nom, sont issus de la réalité d’un nouvel état qui se construit sur un champ de ruines. Ils sont tour à tour victimes, bourreaux, témoins et acteurs d’une société en transition. Et les scènes de racisme qui rythment leur quotidien ne vont pas sans nous rappeler les maux de nos sociétés occidentales.

Jeton Neziraj et Milena Bogavac écrivent un théâtre qui a un intérêt tant par sa force, par les interrogations scéniques qu’il pose, que par le portrait de l’humain qui y est fait. Dans une langue poétique et rythmée, l’homme y apparaît, certes, marqué au plus profond de son intimité par la décomposition de son univers. Mais dans le portrait qui est fait de lui, même si l’angoisse règne, une pulsion de vie prend le dessus.
Oeuvre recommandée par Eurodram, réseau européen de traduction théâtrale, traduite et publiée aux éditions l'Espace d'un instant à l'initiative de la Maison d'Europe et d'Orient, avec le soutien du Centre national du Livre et du ministère de la Culture et de l'Information de la république de Serbie.

ISBN 978-2-915037-85-2 / 15 euros / 96 pages